[:fr]Renaissance capillaire[:en]Hair Rebirth[:]

[:fr] »Vous savez mademoiselle, vous avez d’excellentes racines capillaires! »

Cette phrase, dite par mon dermatologue ,raisonne encore dans mon esprit et me donne le sourire aux lèvres. Pour ceux et celles qui sont abonné(e)s à ma chaîne YouTube, j’ai fait face à une chute et une casse capillaires inédites où j’ai vu mes cheveux tomber par paquet entre le 12 juin et fin novembre 2016.

Beaucoup ont pensé que c’était dû à mon dernier défrisage mais cette chute exceptionnelle a été causé par du stress. Cela fait près de 18 ans que je défrise mes cheveux et si cela avait été la cause de ma chute, j’aurais perdu TOUS mes cheveux.

Or, après les examens pratiqués par mon dermatologue, le couperet était tombé: j’ai bien fait face à du stress causé par ma situation professionnelle.

Le dermatologue m’avait conseillé du repos, d’arrêter la caféine, de manger moins gras, de faire plus de sport. Et surtout de manipuler au minimum mes cheveux avec une prise régulière de compléments alimentaires.

Et ses conseils ont porté leurs fruits, je le constate en observant mes cheveux qui retrouvent peu à peu, leur épaisseur d’antan.

Pour constater ces résultats, j’ai fait quelques ajustements dans ma routine capillaire…

 

  • MISER SUR LES PROTÉINES

J’ai recommencé à utiliser davantage des shampooings et de conditionners protéinés afin de fortifier mes cheveux. Le shampooing protéiné a pour rôle de bien laver le cuir chevelu  mais de le renforcer en surface. En effet, malheureusement, le cheveu afro (qu’il soit dénaturé ou non) est le cheveu qui a une implantation la plus superficielle (implantation sous l’épiderme de 2,5 mm): ce qui en fait un cheveu davantage fragile. C’est pourquoi, il est impératif d’incorporer des produits capillaires protéinés dans sa routine capillaire.

J’utilise aussi des soins profonds protéinés pour continuer à renforcer en profondeur mes cheveux. Je les applique une fois par semaine maximum. Je mets mon soin sous cellophane et je passe au casque chauffant pendant 15 minutes maximum avant rincer le soin.

Résultats: très peu de cheveux dans la baignoire et des cheveux plus forts.

 

  • MASSER DAVANTAGE MON CUIR CHEVELU

Le massage du cuir chevelu est quelque chose que j’avais délaissé par manque de temps. Pourtant, cette méthode a des avantages indéniables: il permet de détendre son esprit et il stimule la circulation sanguine.

Avec mon flacon applicateur d’huile de palma cristi (huile de ricin noire d’Haïti), cela permet de distribuer de façon efficace l’huile sur mon cuir chevelu sans surplus.

Masser quotidiennement son cuir chevelu stimule la croissance capillaire.

 

  • PRISE RÉGULIÈRE DE MON COMPLÉMENT ALIMENTAIRE « THE MANE CHOICE

J’avais négligé la prise de compléments alimentaires après le mois de mai car je multipliais les oublis et comme ma cure se finissait, j’avais décidé de ne pas renouveler ma cure.

J’avais attendu le Black Friday pour renouveler ma cure The Mane Choice que je suis avec grande attention. Par le passé, ces compléments alimentaires m’avaient fait le plus grand bien: mes cheveux poussaient épais et je perdais très peu de cheveux au quotidien ni pendant ma session de lavage hebdomadaire. Cela a eu un impact positif sur mes ongles puisqu’ils sont devenus plus forts et plus. Vous avez pu l’observer si vous me suivez sur mon compte Instagram.

 

  • BIEN HYDRATER MES CHEVEUX

L’hydratation capillaire passe par deux procédés: l’une externe, l’autre interne. Commençons par la source externe, il s’agit des produits capillaires. Je vous conseille de toujours avoir un shampooing, un conditionner, un leave-in (soin sans rinçage, ndlr) hydratant ainsi qu’une crème hydratante.

 

Ces produits permettent aux cheveux de retrouver une certaine souplesse, de les hydrater et de les démêler facilement. Éviter de prendre des produits contenants trop d’éléments chimiques (comme le sulfate, le petrolatum, le minéral oil et cie) car cela irrite le cuir chevelu et le dessèche. Privilégiez des produits contenant l’eau et la glycérine dans les 5 premiers ingrédients.

Passons à la source interne, il s’agit de la nourriture et des boissons. Boire de l’eau est très important pour bien hydrater votre corps de l’intérieur, cela vous évite d’avoir des crampes après l’effort physique et ça permet de regénérer les cellules de votre corps.

© Gabrielle Union Instagram

Boire au moins 1,5 litres d’eau est bon pour l’organisme. À côté de cela, il est important de réduire sa consommation de boissons gazeuses et d’alcool qui sont riche en glucides et autres sucres cachés. Une surconsommation de sucres a un mauvais impact sur sa santé (risque de diabète, de cirrhose du foie pour l’alcool) et ce n’est pas bon pour les cheveux.

Privilégier une alimentation variée sans vous priver de quelques plaisirs, l’important est de modérer voire de limiter les excès ainsi que d’allier le tout avec une activité physique hebdomadaire.

 

À très vite…

 [:en] »You know miss, you have excellent hair roots! »

This sentence, spoken by my dermatologist, still reasons in my mind and makes me smile. For those who are subscriber (s) to my YouTube Channel, I faced a fall and a novel capillary breaks when I saw my hair fall to the package from June 12th to the end of November 2016.

Many thought it was due to my last relaxer but this exceptional fall was caused by stress. For nearly 18 years I straightens my hair and if that had been the cause of my fall, I would have lost ALL my hair.

Now, after the examinations by my dermatologist, the ax fell: I have faced the stress of my job situation.

The dermatologist advised me rest, stopping caffeine, eat less fat, exercise more. And especially to handle at least my hair with a regular intake of food supplements.

And his advice paid off, I see by observing my hair found little by little, their original thickness.

To see these results, I made some adjustments in my hair routine …

 

  • BUILDING ON PROTEIN

I started to use more shampoo and conditioner protein to fortify my hair. The protein’s role shampoo to wash the scalp but to strengthen the surface. Indeed, unfortunately, the African hair (whether denatured or not) is the hair that has a most superficial implantation (implanting beneath the skin of 2.5 mm) which makes it a more brittle hair. Therefore, it is imperative to include hair products protein in her hair routine.

I also use deep protein treatments to continue to strengthen in depth my hair. I applied once per week maximum. I put my carefully wrapped in cellophane and I spend the heating hood for 15 minutes max before rinse carefully.

 

Results: very little hair in the tub and hair stronger.

 

  • MORE MASSAGE MY SCALP

The scalp massage is something I had neglected for lack of time. However, this method has clear advantages: It helps relax the mind and stimulates blood circulation.

With my oil applicator bottle Palma cristi (black castor oil of Haiti), it helps to distribute effectively the oil on my scalp without surplus.

Massaging daily scalp stimulates hair growth.

  • REGULAR TAKING MY FOOD SUPPLEMENT « THE MANE CHOICE »

    I had neglected taking supplements after the month of May because I multiplied omissions and as my treatment is finished, I had decided not to renew my cure.

I expected Black Friday to renew my cure The Mane Choice I am with great attention. In the past, these food supplements made me the most good: my hair grew thicker and I lost very little hair every day or during my weekly cleaning session. This had a positive impact on my nails since they have become stronger and more. You could observe if you follow me on my Instagram account.

 

  • HYDRATE WELL MY HAIR

    Capillary hydration passes through two methods: one external and one internal. Let’s start with the external source, these hair products. I advise you to always have shampoo, condition, a leave-in (leave-ed) and a hydrating moisturizer.

 

These products allow hair to regain flexibility, moisturize and detangle easily. Avoid taking too many chemicals containing products (such as sulfate, petrolatum, mineral oil and Co.) because it irritates the scalp and dry. Prefer products containing water and glycerin in the first 5 ingredients.

Turning to the internal source, this is food and drinks. Drinking water is very important to moisturize your body from the inside, it saves you from having cramps after exercise and it helps to regenerate the cells of your body.

© Gabrielle Union Instagram

Drink at least 1.5 liters of water is good for the body. Beside that, it is important to reduce consumption of soft drinks and alcohol that are rich in carbohydrates and other hidden sugars. Over consumption of sugar has a bad impact on his health (risk of diabetes, cirrhosis of the liver for alcohol) and it’s not good for the hair.

Prioritize a varied diet without depriving yourself of some pleasure, the key is to moderate or limit the excesses and combine everything with a weekly physical activity.

See you soon…

 [:]


#YearOfYes with Lydexperience

[:fr]Samedi dernier, je rendais enfin à la #BWLB (Business Women Leadership Brunch, Brunch de femmes d’affaires leader, ndlr) organisé par Lydexperience.

Le brunch avait lieu au sein du restaurant végétarien&végétalien Lula situé dans le 10e arrondissement de Paris. Je ne vais pas vous mentir mais j’ai eu une petite appréhension concernant le restaurant car je pensais que je n’allais pas manger à ma fin et ce ne fut pas le cas: bien au contraire. J’ai découvert des saveurs qui m’étaient inconnus et surtout, j’étais pleine d’énergie.

Patricia, la femme qui est à l’origine de Lydexperience et de ce brunch, nous accueille et nous invite à rejoindre le sous-sol. En arrivant au sous-sol, j’ai décroché un large sourire en voyant un beau livre: celui de Shonda Rimes.

L'année du Oui par Shonda Rimes

Si il y a bien un livre qui faisait partie de ma Book wishlist de l’année 2017, c’est bien le livre Year of Yes de la productrice américaine Shonda Rimes qu’on ne présente plus. D’ailleurs, la bloggeuse Danielle de Best of D en a fait une belle revue que je vous invite à lire.

On nous invite à nous asseoir et déguster un délicieux gâteau saupoudré de graines de pavot. Lors des brunchs, chaque participante doit se présenter brièvement: c’était un moment émouvant où il y a eu  à la fois des rires, des sourires mais aussi des larmes. C’est à ce moment, que l’on se rend compte qu’on est parmi un groupe de femmes venant de d’horizons et de parcours divers.

Le guest-speaker de ce brunch était Chanthavy Tan la créatrice de l’application mobile gratuite MelloPlot (disponible sur l’Apple Store et sur Google Play). MelloPlot est une application qui permet de faciliter les rencontres entre musiciens de tous bord comme la célèbre application de rencontres Tinder.

Chanthavy Tan: une femme inspirante

Chanthavy Tan est une jeune femme de 25 ans et qui est diplômée de la prestigieuse école de commerce l’EDHEC. Avec ses diplômes, elle aurait pu travailler dans les plus grands cabinets d’audit et de conseil mais elle a préféré se lancer dans l’entreprenariat et réaliser ses rêves. Depuis l’enfance, elle est passionnée de musique et elle a voulu allier le digital avec sa passion.

Le principe rôle du guest-speaker est de partager son expérience avec l’assistance et d’étayer les grandes lignes de son parcours. Et Chanthavy a osé prendre des risques en voulant faire de sa passion son métier. Elle a dû consentir à des sacrifices et a dû faire face à des personnes qui voulait copier son idée. Elle en a profité pour nous distiller de précieux conseils pour éviter certains pièges auxquels peuvent faire face les jeunes entrepreneurs.

Jus du jour fait par le restaurant Lula

Avec le hashtag #BWLB, vous pouvez suivre les interventions des Chanthavy mais aussi de Patricia de Lydexperience. Patricia intervenait pour nous amener à réfléchir sur nous-même, à réveiller cette partie de nous-même qui a peur de l’inconnu. Elle a vraiment le don de nous motiver avec des phrases marquantes.

Elle nous incitait à rédiger les interventions sur le cahier qui nous avait été donné au début du brunch pour que l’on garde une trace.

D’ailleurs voici quelques phrases qu’elle nous a distillé:

  •  « Suivre son cœur est la meilleure des stratégies »
  •  « L’échec permet de positionner le curseur vers des choses qui sont faites pour vous. »
  •  « Prenez le contrôle de votre vie, ne laissez pas les autres choisir votre destiné. »
  • « Quand les femmes s’entraident, elles peuvent réussir tellement de choses. »
  • « Rechercher les clés du succès en vous: copier ne sert à RIEN! »

Patricia nous a aussi incité à rédiger nos projets pour l’année 2017 afin qu’on puisse le visualiser et se rappeler de ses objectifs pour conclure la journée accompagné d’une boisson délicieuse.

S’en est suivi d’exercices pour nous inciter à utiliser des images que l’on devait coller sur un tableau pour visualiser nos objectifs pour l’année 2017

Avec Patricia de Lydexperience

On sort de cette expérience grandit, motivée, déterminée mais surtout avec un très grand sourire. J’ai envie d’appliquer cela pour l’année 2017 et pour le reste de mon existence.

À très vite…[:en]Last Saturday, I finally rendais to #BWLB (Business Women Leadership Brunch, brunch business women leader, ed) organized by Lydexperience.

The brunch was held in the vegetarian & vegan restaurant Lulalocated in the 10th arrondissement of Paris. I will not lie to you but I was a little apprehensive about the restaurant because I thought I was not going to eat at my end and it was not the case: on the contrary. I discovered flavors that were unknown to me and, above all, I was full of energy.

Patricia, the founder of Lydexperience and brunch, welcomes us and invites us to join the underground. Arriving in the basement, I got a big smile on seeing a beautiful book: that of Shonda Rhimes.

L'année du Oui par Shonda Rimes

If there is indeed a book that was part of my Book wishlistde 2017, this is the book Year of Yesde American producer Shonda Rhimes who needs no introduction. Moreover, the blogger Danielle Best of D has made a beautiful magazine that I invite you to read.

It invites us to sit down and enjoy a delicious cake sprinkled with poppy seeds. At brunch, each participant must present briefly It was a touching moment when there was both laughter and smiles as well as tears. At this time, we realize that we are among a group of women from different backgrounds and of various courses.

The guest-speaker of this brunch was Chanthavy Tan the creator of the free mobile application MelloPlot (available onApple Store and on Google Play).MelloPlot is an application to facilitate meetings between musicians of all board as the famous application Tinder meetings

Chanthavy Tan: une femme inspirante

Chanthavy Tan is a young woman of 25 years and is a graduate of the prestigious EDHEC business school. With her degrees, she could work in the largest audit firms and consulting but she preferred to embark on entrepreneurship and realize their dreams. Since childhood, she is passionate about music and she wanted to combine digital with passion.

The principle role of the guest-speakerest to share its experience with the assistance and support of the broad outlines of his career. And Chanthavy dared to take risks by trying to turn his passion into his profession. She had to make sacrifices and had to deal with people who wanted to copy his idea. She took the opportunity to distill valuable advice to avoid some pitfalls that may face young entrepreneurs.

Jus du jour fait par le restaurant Lula

With the hashtag #BWLB, you can follow the interventions of Chanthavy but also Patricia Lydexperience. Patricia intervened to make us reflect on ourselves, to awaken that part of ourselves that is afraid of the unknown. She really has a knack of motivating us with memorable phrases.

She encouraged us to write operations on the specifications that had been given in early brunch for that one keeps track.

Besides, here are a few sentences that we distilled:

  • « Follow his heart is the best strategy »
  • « Failure can position the cursor to the things that are made for you. »
  • « Take control of your life, do not let others choose for. »
  • « When women help each other, they can achieve so much. »
  • « Find the keys to success in you copy is not used for nothing! »

Patricia has also prompted us to write our plans for 2017 so we can visualize and remember its objectives to conclude the day with a delicious drink.

This was followed by exercises to encourage us to use images that one should stick on a chart to visualize our goals for 2017.

Avec Patricia de Lydexperience

We leave this experience grows, motivated, determined but especially with a big smile. I want to apply it for the year 2017 and for the rest of my life.

See you soon…[:]


[:fr]Majestiquement coiffée[:en]Majestiquement hairdressed[:]

Ma coupe finale faite par Belinda

[:fr]Le jeudi  24 novembre 2016, je me rendais à Chelles pour me faire des mèches.

À cause de mes déboires capillaires, mon dermatologue m’a préconisé de manipuler au minimum mes cheveux à cause de la casse que je subis depuis plusieurs mois. Et grâce à ses conseils, cela va beaucoup mieux.

Cela fait plusieurs mois que j’étais à la recherche de LA bonne coiffeuse pour me faire des tresses sans pour autant fragiliser davantage mes cheveux.

En deux ans, j’en ai testé trois dont deux où j’avais été bien coiffé mais bizarrement je ne m’y sentais pas à l’aise. Un de mes amis proches m’avait conseillé d’aller au Majestics Cosmetics. Je suis d’abord allé sur leur compte Facebook et Instagram afin de me faire ma propre idée du salon.

Mais avant de m’y rendre, j’ai dû rebrousser chemin à Saint-Denis pour changer la couleur de mèches car le vendeur avait eu la bonne idée de se tromper sur la couleur.

Une fois arrivée au salon, j’étais accueilli chaleureusement par le propriétaire de la boutique et du salon de coiffure Xavier et je me confondais en excuses à cause de mon retard d’une heure.

Il me dirige au sous-sol (le salon de coiffure se trouve à cet endroit) où m’attend la coiffeuse Belinda. Belinda me reçoit avec bienveillance et me demande quelle coiffure je souhaitais me faire.

J’avais pour habitude de faire des mèches avec une couleur classique (soit du noir soit du marron) mais je ressentais un besoin de changement. J’avais besoin de faire une coupe classique avec une couleur inhabituelle.

Pour ceux qui me suivent depuis plusieurs années, vous devez savoir que le violet est ma couleur préférée et je pense que Saori du manga Saint Seiya/Les Chevaliers du Zodiaque en est à l’origine.

Je demande à la coiffeuse de mettre les mèches violettes sur le devant et l’ensemble des mèches noires derrière. Je voulais aussi qu’elle brûle les bouts des mèches. Cette coiffure m’a été inspiré d’Instragram sous le hashtag #purpleboxbraids et de mon amie Estelle.

Belinda a dû utiliser 5 paquets d’Xpression de couleur 1 (noire) et 3 paquets d’Xpression de couleur violette pour l’ensemble de ma tête. Ayant beaucoup de cheveux, si je veux une coupe correcte, je dois mettre au moins 8 paquets de mèches.

Et je dois dire que j’étais tellement heureuse et satisfaite de ma coupe que je suis retournée samedi dernier pour me coiffer à nouveau.


J’en ai d’ailleurs profité pour poser des questions à Xavier, le fondateur de Majestics Cosmetics.

 

1. As-tu toujours vécu en métropole?

Je suis né à Paris mais j’ai été élevé par ma grand-mère  aux Antilles jusqu’à mes 6 ans. Ensuite, je suis revenu vivre sur Paris avec ma mère. Mais j’ai toujours garder des liens très fort avec ma grand-mère: c’est pourquoi je revenais souvent en Guadeloupe à Pointe à Pitre.

2. Quel était ton métier avant de devenir entrepreneur?

Avant de me mettre à mon compte, j’ai travaillé dans différentes entreprises: ce qui m’a permis d’ouvrir les yeux très tôt sur le monde du travail. J’ai été vendeur à Châtelet pendant des années notamment avec Mokobe du 113, à Crystal Palace puis à Ruffneck. J’ai été également agent de recouvrement.

Mon dernier emploi était chargé de clientèle au sein d’une mutuelle.

3. Pourquoi avoir choisi l’entreprenariat et pourquoi tu t’es lancé dans le monde de la beauté?

De nature sportive, j’aime relever des défis et un ami qui était dans le monde de la beauté afro m’a donné l’envie de me lancer. C’est à ce moment que l’aventure à démarrer. Être son compte est difficile mais l’envie de monter une structure de A à Z et le goût de l’aventure m’ont rapidement séduit. Je me formais le samedi au sein de sa boutique et le soir je regardais des blogueuses sur Internet afin d’apprendre et d’acquérir des notions.

4. Pourquoi as-tu choisi le nom « Majestics Cosmetics » pour ta boutique et ton salon de coiffure?

Le nom de ma société est venu d’un ancienne activité que j’avais plus jeune: je travaillais dans le street-wear. En effet, j’avais une marque de vêtement Majestics Wear avec laquelle j’ai pu faire plusieurs événements (notamment le sponsor d’un groupe de rap RS4, partenaire de nombreuses compiles, de soirées et concerts par exemple avec des artistes de renom comme Admiral T à Nantes). Du coup, j’ai voulu garder le même nom.

5. Pourquoi avoir choisi Chelles et non Paris pour ouvrir ta boutique et ton salon de coiffure?

J’ai choisi d’être en banlieue car il manquait cruellement de structures pouvant répondre aux besoins de la communauté. En cherchant dans cette zone géographique, j’ai fini par trouver ce local dans la ville de Chelles.

6. Quelles coiffures peut-on faire dans ton salon de coiffure?

Nous répondons à tout type de demande. Dans notre salon de coiffure, vous pouvez opter pour des soins pour vos locks, vos cheveux naturels et défrisés et pour des coiffures comme des tresses, crochet-braids et tissage.

7. Les hommes peuvent-ils se coiffer chez toi?

Oui, les hommes peuvent se faire coiffer au sein de Majestics Cosmetics.

8. Quelle est la tranche d’âge de ta clientèle?

Notre clientèle est large car nous recevons des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées.

9. Combien de coiffeurs travaillent dans ton salon?

Nous travaillons avec Yohan un coiffeur qui possède d’une grande expérience plus de 25 ans et ayant travaillé avec de grands noms tel que Pierre Yves Lilas et les salons Kanélia. Nous avons une coiffeuse Belinda spécialiste en tresses et tissages. 

De plus, nous mettons aussi en place des prestations sur cheveux naturels avec une spécialiste renommée et qui s’appelle Séphora Joannes. D’ailleurs, des ateliers sur cette discipline sont prévus courant 2017.

Et une assistante spécialiste des locks nous a rejoint pour répondre à toute les demandes.

10. Est-il nécessaire de prendre rendez-vous?

Concernant nos rendez-vous, le week-end, nous sommes vite complet: il est donc recommander de prendre rendez-vous.

 

À très vite…[:en]On Thursday, November 24th, I went to Chelles for doing braids.

Because of my hair woes, my dermatologist recommended me to handle at least my hair because of the breaks that I suffered for several months. And thanks to his advice, this is much better.

For several months I was looking for THE right hairdresser to make me braids without weakening my hair more.

In two years, I tested three including two where I had been well capped but somehow I did not feel comfortable. One of my close friends advised me to go to Majestics Cosmetics. I first went on their Facebook account and Instagramto make my own idea of ​​the show.

But before going there, I had to turn back to St. Denis to change the color of hair because the seller had the good idea to err on the color.

Once arrived at the show, I was warmly welcomed by the owner of the shop and Xavier hairdresser and I confused myself apology because of my late hour.

He leads me in the basement (the hairdresser is there) where Belinda waiting for me the hairdresser. Belinda received me with kindness and wonder what hairstyle I wanted to do myself.

I used to make locks with a classic color (either black or brown), but I felt a need for change. I needed to make a classic fit with an unusual color.

For those who follow me for several years, you should know that purple is my favorite color and I think Saori from manga Saint Seiya / Knights of the Zodiac is the cause.

I ask the hairdresser to purple locks on the front and all black locks behind. I also wanted it to burn the tips of the lashes. This hairstyle was inspired to Instragram under the hashtag #purpleboxbraidsand my friend Estelle.

Belinda had to use 5 packs of 1 Xpression color (black) and 3 packets of Xpression purple for the whole of my head. Having a lot of hair, if I want a proper cup, I have to at least 8 bits packets.

And I must say that I was so happy and satisfied with my cup that I returned last Saturday for my hair again.

I have also the opportunity to ask questions to Xavier, the founder of Majestics Cosmetics.

1. Have you always lived in France?

I was born in Paris but I was raised by my grandmother in the Caribbean until I was 6 years old. Then I came back to live in Paris with my mother. But I always keep strong ties with my grandmother, so I often returned to Guadeloupe in Pointe à Pitre.

2 .What was your job before becoming an entrepreneur?

Before starting my own business, I worked in different companies: which allowed me to open my eyes very early on the world of work. I was at Châtelet seller for years especially with the Mokobe 113, Crystal Palace then Ruffneck. I was also collector.

My last job was in charge of customers in a mutual.

3. Why did you choose entrepreneurship and why you got started in the world of beauty?

From sporty nature, I like challenges and a friend who was in the world of Afro beauty made me want to throw myself. That’s when the adventure started. Being your account is difficult but the desire to mount a A to Z structure and sense of adventure quickly seduced me. I was training on Saturday in his shop and in the evening I looked on the internet bloggers to learn and acquire concepts.

4. Why did you choose the name « Majestics Cosmetics » for your shop and your hairdresser?

The name of my company came from an old business that I had growing up: I was working in the street wear. Indeed, I had a clothing brandmajestics Wearwith which I have done several events (including the sponsor of a group of rap RS4, many partner compilations, parties and concerts with such renowned artists as Admiral T in Nantes). So, I wanted to keep the same name.

5. Why did you choose Chelles Paris and not to open your shop and your hairdresser?

I chose to be in the suburbs because it was sorely lacking structures that can meet the needs of the community. Seeking in this geographical area, I finally found this local in the city of Chelles.

6. What can we do hairstyles in your hairdresser?

We respond to any type of application. In our hair salon, you can opt to care for your locks, your natural hair and straightened hair and hairstyles like braids, braids and weaving hook.

7. Can men hair at home?

Yes, men can have their hair done in Majestics Cosmetics.

8. What is the age range of your customers?

Our customer base is wide because we receive children, adolescents, adults and the elderly.

9. How many hairdressers work in your living room?

We work withYohana hairdresser who has vast experience over 25 years and having worked with big names such as Pierre Yves Lilac and Kanélia shows. We have a specialist Belinda braids and weaves hairdresser.

In addition, we are also setting up natural hair services with a renowned specialist and calledZipporah Joannes. Moreover, workshops on this subject are planned current 2017.

And an assistant specialist locks joined us to respond to any requests.

10. Is it necessary to make an appointment?

Regarding our appointment on weekends, we soon complete: it is therefore recommended to make an appointment.

 

See you soon…[:]